Santé bucco-dentaire

/Santé bucco-dentaire
Santé bucco-dentaire 2018-07-17T14:58:56+00:00

Traitement d’appoint pour la parodontite modérée à sévère

Perio-1 est un adjuvant clinique dans le détartrage et le surfaçage radiculaire (SRP) en phase finale visant le traitement de la parodontite chronique modérée à sévère. Perio-1 dispense de l’énergie fluorescente aux poches parodontales et aux gencives pour accélérer et faciliter le SRP et limiter la douleur durant la procédure, car elle s’avère souvent douloureuse et peut nécessiter des traitements de suivi fréquents et réguliers. Perio-1 est étayé par des données cliniques, un excellent profil d’innocuité, un marquage CE en Europe et MDL au Canada, et une forte protection par le biais de brevets au niveau mondial.

Avantages cliniques de Perio-1 en tant qu’adjuvant à la procédure SRP :

  • Facilite le débridement et l’instrumentation des poches parodontales
  • Diminue la douleur, le saignement et l’inflammation au niveau des poches et des gencives
  • Accélère la procédure SRP
  • Émulsionne le biofilm bactérien permettant l’élimination facile des bactéries
  • Réduit la profondeur de la poche parodontale (PPD)
  • Diminue les niveaux d’attachement clinique (CAL) / perte

Qu’est-ce que la parodontite?

La parodontite, causée par l’accumulation de plaque sur les dents, est la cause la plus fréquente de perte de dents chez l’adulte. Elle est caractérisé par un infection progressive et chronique, ainsi que par l’inflammation des gencives et des tissus environnants. Dans sa forme la plus bénigne, la maladie est appelée gingivite, qui est accompagnée de seignements aux gencives et gonflées.

Selon le Centers for Disease Control and Prevention (CDC) (Centres de contrôle et de prévention des maladies), 50% des Américains de plus de 30 ans souffrent de parodontite, avec une prévalence qui passe à 70 % chez les adultes de 65 ans et plus.

L’accumulation de plaque et de tartre provoque des poches et une perte osseuse modérée autour de la dent.

Comment Perio-1 est-il pratiqué?

  • Une seringue stérile est remplie du gel LAM (molécules absorbant la lumière aussi appelées chromophores) de Perio-1
  • L’extrémité de la seringue est insérée dans les poches parodontales, où le gel LAM est déposé; l’excès de gel peut s’écouler sur les gencives
  • Une lampe à polymériser DEL standard est allumée pour activer le gel LAM pendant 20 secondes par dent
  • Une fois le gel activé, le détartrage et le surfaçage radiculaire sont réalisés (voir « 
    Qu’est-ce que détartrage et le surfaçage radiculaire?
     »)
  • Les étapes 1 à 4 sont répétées une seconde fois pour une efficacité optimale

Étapes 2 et 3 : Perio-1 activé

Étape 4 : SRP

67 %

67% des investigateurs ont estimé que l’incorporation de Perio-1 dans leur procédure de détartrage et de surfaçage radiculaire (SRP) a rendu la tâche plus facile, le reste n’ayant noté aucune différence.1

53 %

Une réduction d’au moins 3 mm de la profondeur de la poche parodontale (PPD) a été observée dans plus de la moitié du groupe Perio-1, comparativement à 6 % dans le groupe SRP seul.2

57 %

Perio-1 stoppe la progression de la perte d’attache gingivale en diminuant les niveaux d’attache clinique (CAL) de 54 %, comparativement à 16 % dans le groupe SRP seul.2

78 %

Les patients traités par Perio-1 ont ressenti moins de douleur que les patients ayant subi un SRP seul, comme en témoigne une diminution de 78 % des scores de douleur à l’échelle visuelle analogue (EVA).2

78 %

Selon les chercheurs, Perio-1 a entraîné une diminution du saignement et de l’inflammation chez 77 % des patients, versus 23 % ne notant aucun changement par rapport au SRP seul.1

Données internes

(1) Évaluation des effets cliniques du gel klox biophotonique Perio-1 avec une lampe à polymériser DEL en complément du traitement non chirurgical de la parodontite chronique modérée à sévère (CL-K1004-P001).

(2) Évaluation de l’effet clinique du système biophotonique de Klox comme adjuvant au traitement non chirurgical de la parodontite chronique (IIT-K1004-P001).

Qu’est-ce que le détartrage et le surfaçage radiculaire?

Selon le Journal of Evidenced-Based Dental Practice, la procédure de détartrage et de surfaçage radiculaire (SRP), aussi connue sous le nom de nettoyage en profondeur, reste la référence en matière de traitement non chirurgical de la parodontite. Le détartrage et le surfaçage radiculaire des dents sont exécutés par un dentiste ou un hygiéniste dentaire et peuvent nécessiter plusieurs rendez-vous en fonction de l’accumulation de tartre. L’anesthésie est souvent nécessaire car les patients éprouvent généralement une sensibilité dentaire, des saignements, de l’inconfort et de la douleur.

La procédure consiste à utiliser un outil de détartrage pour enlever manuellement toutes les toxines de la plaque dentaire, le tartre et des bactéries, ainsi que les dépôts sur les dents et sur les surfaces radiculaires. Ensuite, le surfaçage radiculaire sert à lisser toutes les zones rugueuses de la surface des racines, en enlevant le cément et la dentine de surface. Les surfaces radiculaires lisses empêchent les bactéries de réapparaître sous la limite gingivale, ce qui favorise une nouvelle attache ferme et saine des gencives.