Santé animale

/Santé animale
Santé animale 2018-07-20T09:47:50+00:00

Des solutions pour la santé animale sous un jour différent

Klox comprend la connexion profonde entre les gens et leurs animaux de compagnie, et l’entreprise fait progresser le développement et la commercialisation de Phovia sur la base de son brevet de technologie de biomodulation par fluorescence en vue de relever les réels défis auxquels sont confrontés ceux qui prennent soin des animaux.

Phovia pour les animaux de compagnie et les chevaux permet des applications thérapeutiques dans le cadre de pyodermites, de traitement de plaies et d’otites externes chroniques. Dans ces cas de maladies de la peau et des tissus mous, les propriétaires vivent une certaine frustration résultant souvent de la longueur des traitements, des rechutes fréquentes et d’une augmentation des infections dues à la multirésistance, ce qui rend ces états plus difficiles à traiter.

De nombreuses personnes bénéficient déjà de la plateforme technologique de biomodulation par fluorescence de Klox. Notre objectif est de rendre cette plateforme technologique accessible pour le traitement des patients animaux afin d’augmenter la qualité des soins qu’ils reçoivent, et ainsi de leur permettre de rester actifs et en bonne santé.

Aider ceux qui prennent soin des animaux

Le principe d’action de Phovia consiste à appliquer une couche de 2 mm de gel LAM sur la zone de  lésion ciblée, puis à la faire suivre d’une période d’illumination de 2 minutes en vue d’induire la biomodulation par fluorescence. Pour de meilleurs résultats, répétez deux fois par semaine jusqu’à résolution clinique.

Phovia à l’honneur

Notre éventail complet de gammes de produits Phovia comprend :

La pyodermite se définit comme une infection bactérienne de la peau et elle constitue une maladie canine commune, mais de nombreux cas sont de plus en plus difficiles à traiter en raison de l’émergence d’infections résistantes. Les pyodermites profondes nécessitent normalement un traitement antibiotique systémique de 6 à 8 semaines, mais dans de nombreux cas, elles peuvent nécessiter davantage de temps. L’utilisation prolongée d’antibiotiques visant à traiter la pyodermite récidivante chez les chiens est un facteur de risque de développement d’une résistance supplémentaire aux antibiotiques. Il est donc essentiel de rechercher de nouvelles approches thérapeutiques susceptibles d’accélérer la résolution clinique et de réduire l’exposition aux antibiotiques.

Les plaies, y compris celles d’origine traumatique, sont courantes chez les animaux domestiques et les chevaux. Malheureusement, le comportement naturel de l’animal est souvent préjudiciable au processus de guérison, ce qui rend la prise en charge de ces plaies, quelle que soit leur taille, laborieuse et souvent frustrante. Il n’est pas rare que ces lésions se compliquent, entraînant une infection secondaire, une déhiscence ou même une ulcération. Chez les chevaux, ces blessures se localisent souvent dans les membres distaux, où une mauvaise circulation et des mouvements articulaires peuvent rendre la prise en charge et la guérison plus difficiles. La prise en charge des plaies chroniques ou complexes peut conduire à de longs traitements (y compris des antibiotiques systémiques), des échecs de traitement et une mauvaise observance, entraînant l’insatisfaction du propriétaire. Les faibles taux de guérison suggèrent que les soins standard sont souvent insuffisants pour favoriser la cicatrisation des plaies chroniques et des plaies avec perte importante de substance.

L’otite chronique externe du chien se définit comme l’inflammation du canal auditif externe et elle constitue l’un des motifs de visite chez le vétérinaire les plus courants des propriétaires de chat ou de chien. Chez les chiens, elle représente de 10 % à 20 % des consultations vétérinaires de soins primaires. Le plus souvent, elle constitue une affection secondaire à des affections préexistantes telles que la dermatite atopique, et elle se transforme fréquemment en maladie chronique nécessitant des consultations vétérinaires fréquentes et des traitements répétés. En présence de rechutes successives, le traitement médical peut devenir inefficace, la chirurgie ablative devenant une option finale. Parmi les principaux aspects de la chronicité de la maladie, on retrouve les infections causées par des bactéries résistantes à différents antibiotiques (par exemple, le bacille pyocyanique) qui créent souvent des biofilms rendant l’antibiothérapie moins efficace. Avec l’augmentation constante des cas d’otites multirésistantes, il est impératif de trouver de nouvelles solutions, efficaces à décomposer le biofilm et à augmenter le niveau de soins pour ces patients.

Phovia contre la pyodermite chez le chien

  • Un résumé des effets de Phovia sur la pyodermite profonde a été présenté au 29th Annual Congress of the European Society and College of Veterinary Dermatology (29e Congrès annuel de la Société européenne et du Collège de dermatologie vétérinaire) (septembre 2017). Les résultats préliminaires ont démontré que les chiens ayant reçu Phovia deux fois par semaine en association avec des antibiotiques oraux (céfadroxil) ont obtenu une rémission clinique en 4,3 ± 1,3 semaines, contre 15,5 ± 3,5 semaines chez les chiens recevant du céfadroxil seul. L’étude a également montré une régulation positive significative des facteurs impliqués dans la réparation tissulaire, y compris le facteur de croissance transformationnel β, le facteur de croissance épidermique, le facteur de croissance neural, le facteur de croissance dérivé des plaquettes, les métalloprotéinases matricielles 1 et 9 et l’expression accrue de collagène III, ainsi qu’une régulation négative du médiateur pro-inflammatoire facteur de nécrose tumorale-α. Cliquez ici pour voir l’affiche présentée
  • 2 juillet 2018: Klox annonce des résultats positifs pour l’étude pivot évaluant Phovia™ pour la gestion de la pyodermite profonde chez le chien. Selon l’objectif principal, Phovia a démontré qu’à six (6) semaines de traitements, 26.5% du groupe contrôle comparé à 84.6% du groupe traité par Phovia (p <0.001) ont guéris – Cliquez ici pour voir le communiqué de presse en entier
  • Le résumé des effets de Phovia pour pyodermatite superficielle a été accepté en tant que présentation orale au congrès BSAVA (British Small Animal Veterinary Association – Avril 2018). Les résultats préliminaires ont démontré que les chiens ayant reçu Phovia une fois par semaine obtenaient une rémission clinique en 2,4 ± 1,1 semaines, contre 3,75 ± 1,0 semaines chez les chiens ayant reçu des antibiotiques par voie orale (céfadroxil). Cliquez ici pour lire le résumé
  • Phovia démontre son potentiel à accélérer de façon importante le temps de résolution clinique et, en cas de pyodermite profonde, de réduire la durée d’exposition aux antibiotiques systémiques.

Application du produit

Une couche de deux millimètres du gel Phovia est directement appliquée sur la lésion affectée.

 

La zone est illuminée avec l’activateur DEL pendant deux minutes à une distance d’environ cinq centimètres.

Après la fin de l’illumination, le gel Phovia est doucement enlevé avec une gaze trempée dans une solution saline stérile.

Résolution clinique de la pyodermite superficielle

Jour 0

Jour 17

Phovia contre les plaies

  • Un résumé des effets de Phovia sur la cicatrisation cutanée d’incision chez les chiens a été sélectionné pour une présentation orale lors de la 27th Annual Scientific Meeting of the European College of Veterinary Surgeons (27e réunion scientifique annuelle du Collège européen des chirurgiens vétérinaires) (juillet 2018).

Phovia contre l’otite

  • Des résumés des effets de Phovia sur l’otite externe chronique chez le chien ont été présentés à la 26th European College of Veterinary Surgeons Annual Scientific Meeting (26e réunion scientifique annuelle du Collège européen des chirurgiens vétérinaires) (juillet 2017).
  • Les résultats préliminaires ont démontré que Phovia administré deux fois par semaine s’avérait le traitement le plus efficace comparativement au traitement de référence (Baytril Otic©) deux fois par jour pendant 3 semaines, comme l’indique une réduction du score clinique statistiquement significatif à T4 et à T5. Cliquez ici pour voir l’affiche présentée.
  • Phovia démontre son potentiel à être envisagé comme une nouvelle stratégie thérapeutique pour aider au traitement de l’otite chronique, et éventuellement pour retarder ou pour éviter la chirurgie ablative.

Application du produit

Le gel Phovia est inséré dans le conduit auditif avec une seringue jusqu’à ce que le canal soit plein.

Le gel Phovia est illuminée avec l’activateur DEL pendant deux minutes avec un DEL spécialement conçue pour être inséré dans le conduit auditif.

Après l’illumination, le conduit auditif est rincé avec une solution saline stérile, il est massé pour enlever le gel qui est en excès et ensuite il est essuyé a l’aide d’une gaze sèche.